Grizzly grove gang la force du collectif – la nouvelle république


« Le Grizzly Groove Gang (ou GGG, pour les intimes), c’est une force de persuasion. Rien que le nom dépote. Derrière ce triple G se cachent un collectif de musiciens installés à Tours et dans les environs. Neuf groupes, bientôt dix aux styles différents se sont groupés pour « trouver des dates de concerts plus facilement, des tourneurs, s’occuper des démarches administratives et s’entraider », explique Alexis Corrado, membre du GGG, en charge de l’accompagnement des artistes.

C’est un 2009, vraiment, que le Grizzly Groove Gand commence à émerger : « Un ami musicien jouait dans plusieurs groupes. Avec d’autres, il a eu l’idée de monter ce collectif pour être plus efficaces. Souvent, ils ont des boulots, donc prendre du temps pour appeler des salles, trouver des dates de concerts, ce n’est pas évident. Avec le GGG, ils ont pu mutualiser les moyens humains, le matériel. Et, au fil du temps, plusieurs groupes ont intégré le collectif. »

Retrouvez la suite de l’article ici